John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

La contention physique, un outil de soins ? Volume 93, numéro 10, Décembre 2017

Auteurs
Unité pour malades difficiles Henri-Colin, groupe hospitalier Paul-Guiraud, 54 avenue de la République, 94806 Villejuif cedex, France
* Correspondance
  • Mots-clés : psychiatrie, contention, soins sous contrainte, soin intensif, unité pour malade difficile, pratique du soin, accompagnement thérapeutique
  • DOI : 10.1684/ipe.2017.1723
  • Page(s) : 841-5
  • Année de parution : 2017

Depuis plusieurs années maintenant, le recours à la contention physique en psychiatrie attise les esprits et fait largement polémique. Prises de position, réglementations et recommandations se succèdent pour en limiter l’usage mais semblent aussi méconnaître la dimension de soin de cette pratique. L’objet de cet article vise à s’arrêter sur les indications cliniques et la fonction thérapeutique de la contention physique, au regard de notre pratique en unité pour malades difficiles (UMD). La question du vécu des patients et des soignants sera également évoquée. Enfin, l’importance du développement d’échanges et de formations dédiées sera soulignée.