John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Intervention médico-psychologique lors des attentats terroristes de Ouagadougou par une cellule d’urgence médico-psychologique informelle Volume 93, numéro 10, Décembre 2017

Auteurs
1 Centre hospitalier régional de Tenkodogo, BP 36, 00 Ouahigouya, Yatenga, Burkina Faso
2 Service de Psychiatrie, centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo, Université de Ouagadougou, Ouagadougou, Burkina Faso
* Correspondance
  • Mots-clés : cellule d’urgence médico-psychologique, attentat, terrorisme, prise en charge, Burkina Faso
  • DOI : 10.1684/ipe.2017.1725
  • Page(s) : 854-8
  • Année de parution : 2017

Le Burkina Faso a été touché le 15 janvier 2016 par des attentats qui ont fait une trentaine de morts et une centaine de blessés. La prise en charge médico-psychologique des victimes lors de tels événements est indispensable. Très tôt, les professionnels de santé mentale du Burkina Faso ont mis en place une cellule d’urgence médico-psychologique. Sur les deux sites, une centaine de victimes directes ou indirectes a été reçue. La cellule a organisé des soins immédiats et post-immédiats, en des séances de soins individuels et/ou de groupes, ainsi que des visites à domicile. Au-delà des difficultés liées à la gestion de tels événements, la principale leçon tirée est la nécessité de créer au Burkina Faso un cadre formel de gestion de l’urgence médico-psychologique.