John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

Éléments pour une clinique de la co-incidence Volume 93, numéro 6, Juin-Juillet 2017

Auteur
Service de pédopsychiatrie, Centre hospitalier de Dreux, 44, avenue du président John Fitzgerald Kennedy, 28102 Dreux cedex, 4D, rue de la brèche, 28000 Chartres
* Correspondance
  • Mots-clés : prise en charge, environnement, sujet, clinique, dialectique, subjectivité, déterminisme, Henri Maldiney
  • DOI : 10.1684/ipe.2017.1655
  • Page(s) : 464-70
  • Année de parution : 2017

Le concept de co-incidence désignant l’incidence, la transformation plus ou moins silencieuse, réciproque et simultanée entre l’être et le monde, son monde – Umwelt –, entre parents et enfants, entre conjoints, entre soignant et soigné, entre professionnels, etc., permet de proposer quelques éléments pour une clinique qui tienne compte de la complexité et de la globalité non exhaustive de l’être humain. Comment ne pas oublier que les « processus de soin » se composent de façon tout aussi complexe et délicate que la pathologie elle-même ? Comment rencontrer le patient ? Le comprendre ? À suivre le philosophe Henri Maldiney, la compréhension est une forme constitutive de la présence, de la co-présence – en l’occurrence du clinicien et du patient –, selon les dimensions pathiques dont ils sont l’un l’autre passibles. Si l’existence d’un être se trouve tout en « déploiement », en présence transitionnelle au monde, alors, l’environnement humain et non-humain d’un patient, son « milieu », sont à penser comme partie intégrante de son être, et prendre soin de lui implique de prendre également en compte son « entourage »… Cette clinique de la co-incidence s’avère en définitive un plaidoyer pour une approche subjective, intersubjective, narrative et humaniste, c’est une clinique de la singularité imprévisible. Telle apparaît l’« ouverture de champ » d’une « ontologie psychanalytique », dont le domaine de validité est la subjectivité et la dimension pathique, situant le clinicien comme composante intrinsèque de la situation clinique dans laquelle il travaille… dialectiquement.