John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

Comment une expérience innovante de psychiatrie citoyenne est devenue un centre OMS de référence pour la santé mentale dans la communauté Volume 92, numéro 9, Novembre 2016

Auteur
Centre collaborateur de l’OMS, EPSM Lille-Métropole, ECEVE UMR 1123-Inserm, Université Paris 7, 211 rue Roger Salegro 59260 Hellemmes-Lille, France
* Correspondance
  • Mots-clés : psychiatrie sociale, santé mentale, santé communautaire, autonomisation, citoyenneté, pair aidant, recherche, formation, nosologie, conseil local de santé mentale, Organisation mondiale de la santé, EPSM Lille-Métropole
  • DOI : 10.1684/ipe.2016.1543
  • Page(s) : 711-7
  • Année de parution : 2016

Au début des années 70, un secteur psychiatrique de l’hôpital d’Armentières1 a commencé à changer radicalement son paradigme de soins. En trois décennies, il est passé de l’asile à la cité, de l’hospitalisation psychiatrique comme seule réponse de soins, à l’intégration des soins dans la communauté et au service à la personne via des equipes mobiles. Cela a été possible grâce à l’implication systématique des élus locaux, et au fondement théorico-pratique de la citoyenneté pour tous, conceptualisé sous le nom de psychiatrie citoyenne. En 2001, cette expérience a été reconnue comme pilote de l’évolution des soins psychiatrique par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), et l’EPSM Lille-Métropole est devenu le siège du Centre collaborateur de l’OMS pour la recherche et la formation en santé mentale (CCOMS, Lille, France). Nous présentons dans cet article les recherches-actions que mène le centre depuis 20 ans et la manière dont il a pu influencer les politiques de santé mentale au niveau national et international.