John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

Comment les soins psychiatriques sans consentement en ambulatoire se sont imposés en Suède Volume 93, numéro 10, Décembre 2017

Tableaux

Auteur
PhD, Associate Professor Department of Social Work, Umeå University, 901 87 Umeå, Suède
* Correspondance
  • Mots-clés : soin sous contrainte, soin ambulatoire, politique de santé, étude comparative, Suède, Norvège, Royaume Uni, États-Unis
  • DOI : 10.1684/ipe.2017.1724
  • Page(s) : 847-53
  • Année de parution : 2017

Cet article s’attache à comprendre une évolution remarquable des politiques de santé mentale au cours des vingt-cinq dernières années : comment expliquer que les soins psychiatriques sans consentement en ambulatoire (compulsory community care ou CCC) soient apparus comme une solution dans tant de contextes sociaux et juridiques différents ? Nous partirons du cas de l’introduction des CCC en Suède, pour le comparer ensuite à celui de la Norvège, de l’Angleterre/du Pays de Galles et de l’État de New York.