John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Traitement médical des colites aiguës inflammatoires sévères Volume 7, numéro 1, Janvier-Février 2000

Auteurs
Service de gastroentérologie, CHU, Sart-Tilman, 4000 Liège, Belgique.

Les colites aiguës sévères compliquent aussi bien la colite ulcéreuse que la maladie de Crohn. Il s’agit d’une complication grave qui, en l’absence d’une prise en charge correcte médico-chirurgicale en milieu spécialisé, risque de mettre en jeu le pronostic vital. L’étape diagnostique est importante pour éviter les erreurs thérapeutiques. Les critères de gravité reposent sur des critères clinico-biologiques et morphologiques. L’évaluation de la gravité permet de dépister une complication (perforation, colectasie, hémorragie) nécessitant une chirurgie d’urgence. En l’absence de complication, le traitement médical repose sur la corticothérapie par voie veineuse, la mise au repos du tube digestif et une réanimation hydro-électrolytique. L’absence d’amélioration ou l’aggravation évaluée sur une période de 5 à 7 jours fait actuellement proposer un traitement par ciclosporine par voie veineuse. Si la ciclosporine ne peut être utilisée ou si elle est inefficace, une colectomie d’urgence doit être réalisée. Celle-ci est indiquée à toutes les étapes du traitement si la situation s’aggrave.