John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Prise en charge thérapeutique des cancers colorectaux métastatiques au-delà de la deuxième ligne Volume 26, numéro 3, Mars 2019

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2

Tableaux

Auteurs
1 Gustave Roussy, Département de médecine oncologique, Villejuif
2 CHU Pontchaillou, Service des maladies de l’appareil digestif, Rennes
3 Hôpital Cochin, Service de gastroentérologie et d’oncologie digestive, Paris
4 Hôpital Privé Jean Mermoz, Lyon
5 CHU de Nantes, Service d’hépatogastroentérologie et oncologie digestive, Nantes
* Correspondance

L’amélioration de la survie des patients atteints de cancer colorectal métastatique a conduit un nombre croissant de patients à recevoir une chimiothérapie de troisième ligne. Dans cette situation, deux molécules s’administrant par voie orale, le régorafénib et le trifluridine/tipiracil, sont devenues des standards thérapeutiques après avoir démontré leur efficacité par rapport à des soins de confort dans des essais randomisés. Cet article présente les données de pharmacocinétique, d’efficacité et de tolérance de ces deux molécules, ainsi que les données actuelles concernant la recherche de biomarqueurs prédictifs de leur efficacité, et les autres options thérapeutiques envisageables au-delà de la deuxième ligne.

Licence Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International