John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

Prise en charge de l’adénocarcinome pancréatique métastatique en 2017 Volume 24, numéro 8, Octobre 2017

Auteur
Centre Léon Bérard, Département de Cancérologie Médicale-Oncologie digestive, 28 rue Laennec, 69373 Lyon Cedex 08, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : chimiothérapie, cancer du pancréas, métastases, folfirinox, nabpaclitaxel
  • DOI : 10.1684/hpg.2017.1503
  • Page(s) : 823-8
  • Année de parution : 2017

Les adénocarcinomes du pancréas sont majoritairement découverts à un stade métastatique, non accessibles à un traitement curatif. Leur prise en charge repose aujourd’hui sur la chimiothérapie intraveineuse associée aux meilleurs soins de support. Le choix de chimiothérapie est fondé sur l’évaluation de l’état général, du taux de bilirubine et des comorbidités, notamment cardiovasculaires. Les 2 schémas les plus efficaces en 1re ligne sont le FOLFIRINOX, et l’association gemcitabine-nab-paclitaxel. Ils sont réservés aux patients en très bon état général. La gemcitabine en monothérapie est une autre option en 1re ligne en cas d’altération de l’état général ou d’âge avancé. Le Nal-IRI (irinotecan liposomal) a montré son intérêt en 2e ligne, en association avec le 5-FU/AF, après progression sous chimiothérapie à base de gemcitabine. D’autres traitements plus innovants sont enfin en cours d’évaluation notamment les agents agissant sur le stroma péritumoral.