John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Polypes vésiculaires : diagnostic et prise en charge Volume 25, numéro 10, Décembre 2018

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3

Tableaux

Auteurs
CHRU de Lille, Hôpital Huriez, Département de Chirurgie Digestive et Transplantation, Rue Michel Polonowski, 59037 Lille Cedex, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : Polype vésiculaire, cholécystectomie, adénome, tumeur
  • DOI : 10.1684/hpg.2018.1703
  • Page(s) : 1045-50
  • Année de parution : 2018

Les tumeurs bénignes de la vésicule biliaire sont fréquentes et souvent asymptomatiques. Elles correspondent à toute formation se développant dans la lumière vésiculaire au dépend de la paroi de la vésicule biliaire. Les polypes vésiculaires représentent la majorité des tumeurs bénignes et sont présents chez 4 à 7 % de la population générale. L’exploration échographique est suffisante pour diagnostiquer les formes typiques d’adénome, de polype cholestérolique ou d’adénomyomatose. Leur prise en charge dépend du type et de la taille du polype. Une taille supérieure à 10 mm, la présence de facteurs de risque de cancer vésiculaire et une croissance rapide constituent des arguments pour la réalisation d’une cholécystectomie.