John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Place des biothérapies dans les cancers digestifs non colorectaux Volume 16, numéro 5, septembre-octobre 2009

Auteurs
Service des maladies de l’appareil digestif, CHU Pontchaillou, 2, rue Henri-Le-Guilloux, 35000 Rennes, France

Deux thérapies ciblées, l’imatinib et le sorafénib, ont récemment émergé en cancérologie digestive non colorectale. Ce nouvel arsenal thérapeutique ne manquera pas dans les années qui viennent de couvrir l’ensemble de la cancérologie digestive. Cette revue de la littérature se propose de faire l’état des lieux des biothérapies en cancérologie digestive – hors cancer colorectal –, localisation par localisation, aux vues des dernières publications ou présentations en congrès. En dehors des tumeurs stromales digestives (GIST) et du carcinome hépato-cellulaire (CHC), seules de petites études de phase II sont disponibles, dont il est pour l’instant difficile de tirer des conclusions. Néanmoins, ces études de faisabilité nous permettent d’espérer une amélioration du pronostic de nos patients dans un avenir proche. Les résultats de ces études doivent être validés sur de plus grands effectifs avant de modifier nos pratiques au quotidien. L’avènement et le développement de ce nouvel arsenal thérapeutique doivent nous encourager à inclure le maximum de nos patients dans ces études, qu’elles soient de phase II ou III.