John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Les critères de qualité de la coloscopie Volume 15, numéro 4, Juillet-Août 2008

Auteurs
Service de gastroentérologie, CHU Cochin Port Royal, 27, rue du faubourg St Jacques, 75014 Paris

Les professionnels de santé ont une obligation de mise en place d’une évaluation de la qualité en endoscopie depuis le décret paru le 14 avril 2005 relatif à l’évaluation des pratiques professionnelles (EPP). Les méthodes d’évaluation sont laissées au libre choix des médecins. L’EPP vise à identifier des critères de qualité de la coloscopie permettant d’évaluer et d’identifier certains écarts et dysfonctionnements et ainsi d’améliorer nos pratiques d’année en année. L’évaluation doit pour cela être simple, reproductible, peu consommatrice de temps afin de devenir un acte habituel voire « routinier » pour les équipes. Deux méthodes d’évaluation complémentaires permettent de réaliser une évaluation globale de la qualité d’un examen à risque comme la coloscopie : l’audit clinique ciblé et la revue de morbidité-mortalité. Ces deux méthodes nécessitent la mise en place d’une méthode de recueil systématique et prospectif de différents critères de qualité. Ces critères couvrent les trois temps de l’acte endoscopique : l’information et la prise en charge globale du patient, l’acte endoscopique, et le suivi post-coloscopie.La mise en place de moyens simples d’évaluation doit nous permettre d’améliorer nos pratiques tout en préservant les moyens humains et matériels qui sont nécessaires à la réalisation d’une endoscopie de qualité.