John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

Le bilan diagnostique du cancer du pancréas Volume 24, numéro 8, Octobre 2017

Auteurs
Hôpital Beaujon, pôle des maladies de l’appareil digestif, service d’oncologie digestive, 100 boulevard Leclerc, 92110 Clichy, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : adénocarcinome du pancréas, diagnostic, scanner, IRM, échoendoscopie, ADN, biopsie
  • DOI : 10.1684/hpg.2017.1520
  • Page(s) : 791-7
  • Année de parution : 2017

Le diagnostic de l’adénocarcinome du pancréas repose en premier lieu sur l’imagerie. Une scanographie de bonne qualité reste l’examen clé pour le diagnostic mais aussi le bilan d’extension. L’échoendoscopie, avec ses améliorations techniques (ex : injection produit de contraste), occupe une place centrale pour la biopsie qui doit être proposée en cas de doute diagnostique, de tumeur inopérable du fait de son extension locorégionale ou, de plus en plus fréquemment, avant l’administration d’un traitement néoadjuvant pour tumeur potentiellement résécable. On ne dispose pas encore d’un marqueur sérique robuste utilisable en routine pour le diagnostic précoce de ce cancer mais les progrès de la biologie moléculaire pourraient aider à surmonter cet écueil dans les années à venir. Le CA 19.9, avec les défauts qu’on lui connaît, garde une place en routine, mais plus pour étudier la réponse thérapeutique qu’à visée diagnostique du cancer et devrait être supplanté prochainement par des marqueurs plus fins (ex : ADN circulant).