John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

L’avenir radieux de l’hépatologie ! Première partie Volume 24, numéro 6, Juin 2017

Auteurs
1 CHU Bordeaux, Hôpital Haut-Lévêque,
service d’hépato-gastroentérologie et oncologie digestive,
33604 Pessac, France
2 Centre Hospitalier Universitaire, service d’hépato-gastroentérologie,
HIFIH, UPRES 3859, SFR 4208, Université LUNAM,
Angers, France
3 Hôpital Saint Antoine, Centre de référence des maladies inflammatoires des voies biliaires,
service d’hépatologie, Bâtiment Jacques Caroli - 8ème étage,
184, rue du Faubourg Saint Antoine
75571 Paris Cedex 12
4 Hôpital Paul Brousse, Centre Hépato-Biliaire,
Unité Inserm 1193, Université Paris-Sud,
Paris Saclay, 94800 Villejuif, France
5 Hôpital Bicêtre, hépatologie et transplantation hépatique pédiatriques,
DHU Hepatinov, Université Paris Sud 11, 78 rue du général Leclerc 94270 Le Kremlin-Bicêtre,
France et INSERM UMR-S 1174, Université Paris-Sud 11, Orsay, France
6 Hôpital Henri Mondor, service d’hépatologie,
Université Paris-est, INSERM U955, Créteil
7 St Mary's Hospital, department of surgery and cancer,
liver unit, Imperial College London, UK
8 Hôpital Huriez, Service des maladies de l’appareil digestif,
59037 Lille cedex, France
9 Hôpital Jean Verdier, service d’hépatologie, Bondy ; Université Paris 13,
Sorbonne Paris Cité, “Équipe labellisée Ligue Contre le Cancer”,
F-93206 Saint-Denis ; Inserm, UMR-1162, “Génomique fonctionnelle des tumeurs solides”, F-75000, Paris
10 CHU Saint Eloi, service d’hépato-gastroentérologie,
80, rue Augustin Fliche,
34295 Montpellier cedex
11 Hôpital Beaujon, service d’hépatologie,
DHU Unity, Clichy, France
12 Hôpital de la Pitié-Salpétrière, service d’hépato-gastroentérologie,
UPMC, Paris.
13 Hospices Civils de Lyon, service d’hépatologie,
CRCL-INSERM U1052, Université Lyon 1
* Tirés à part
  • Mots-clés : hépatite C, hépatite B, maladie alcoolique du foie, syndrome métabolique, maladies vasculaires du foie, hépatite auto-immune, cholangite biliaire
  • DOI : 10.1684/hpg.2017.1471
  • Page(s) : 569-78
  • Année de parution : 2017

L’hépatologie ne se résume pas au traitement de l’hépatite C qui s’est radicalement transformé grâce aux médicaments anti-viraux à action directe. La tâche à accomplir reste immense. Dans le champ des hépatites virales, le dépistage des personnes vivant avec le VHC doit se structurer, la vaccination contre le VHB doit se généraliser, et le traitement de l’hépatite B doit progresser vers une véritable guérison, et non une simple viro-suppression. La maladie alcoolique du foie doit être prise charge dans sa globalité : histoire naturelle de l’atteinte hépatique, intervention addictologique, travaux en sciences humaines et sociales. L’émergence des atteintes hépatiques liées au syndrome métabolique va bouleverser l’organisation de nos structures de soin. Quant aux maladies dites rares du foie – auto-immunes, biliaires, vasculaires –, les filières récemment restructurées vont permettre de mieux en comprendre les mécanismes physio-pathologiques et faire progresser la prise en charge thérapeutique.