John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Information sur la prise prophylactique de Truvada® en proctologie Volume 25, numéro 7, Septembre 2018

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3

Tableaux

Auteurs
1 Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon (site Avron), Service de proctologie médico-interventionnelle, 125 rue d’Avron 75020 Paris, France
2 Hôpital Tenon. Service des maladies infectieuses et tropicales, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France
* Tirés à part

La prise de médicament antirétroviral pour le VIH, à la demande, dans un but prophylactique (PrEP), a obtenu une autorisation de Mise sur le Marché en France depuis mars 2017. La grande majorité des bénéficiaires sont homosexuels masculins. Outre la présentation de ces patients sous PrEP aux urgences proctologiques, des consultations proctologiques programmées sont très souvent proposées par les médecins infectiologues. Il n’existe actuellement pas de recommandation concernant le contenu de ces consultations. Cette mini-revue tente d’éclairer ces nouvelles pratiques, avec un partage de notre expérience en se basant sur l’épidémiologie des lésions à Papilloma Virus Humain (HPV). Les éléments-clés, auprès de ces patients, sont : l’information sur la contamination HPV et les autres infections sexuellement transmissibles (IST), un examen clinique soigneux, le traitement des lésions observées et leur surveillance. De nombreuses questions se posent concernant l’indication à un vaccin anti-HPV chez ces patients, la possibilité d’une augmentation des résistances des autres IST et le rythme du suivi à leur proposer.

Licence Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International