John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

Caractéristiques cliniques et épidémiologiques du reflux gastro-œsophagien nocturne Volume 14, numéro 4, Juillet-Août 2007

Auteur
Unité d’Hépato-Gastroentérologie, Hôpital Hôtel-Dieu, Paris
  • Mots-clés : reflux gastro-œsophagien nocturne, toux chronique, trouble du sommeil
  • DOI : 10.1684/hpg.2007.0115
  • Page(s) : 311-4
  • Année de parution : 2007

La quantification de la sévérité des symptômes est essentielle pour l’adaptation du traitement en fonction de l’évolution des symptômes. Les altérations de la qualité de vie induites par le RGO sont quantifiables par des échelles validées dont certaines sont spécialisées dans l’évaluation des conséquences du RGO.Les manifestations nocturnes de RGO touchent 75 % des patients ayant un RGO. Le réveil est la conséquence la plus fréquente du reflux nocturne. L’altération de la qualité de vie est proportionnelle au nombre de nuits avec des manifestations de RGO.Les manifestations nocturnes de RGO présentes chez 30 % des sujets sont particulièrement associées aux altérations de la productivité au travail avec une relation avec le nombre de nuits perturbées par le RGO.La reconnaissance des manifestations nocturnes par le médecin paraît au mieux estimée par la reconnaissance de troubles du sommeil, principalement le réveil nocturne et par des manifestations pulmonaires telles que la toux chronique.