John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Production des cellules souches mésenchymateuses à usage clinique Volume 11, numéro 6, Novembre-Décembre 2005

Auteurs
EFS Pyrénées-Méditerranée, Toulouse, EFS Centre-Atlantique, Tours, Inserm ESPRI-EA3855, Tours, Société française de greffe de moelle et thérapie cellulaire (SFGM-TC)

Les cellules souches mésenchymateuses (CSM) sont des cellules souches adultes multipotentes qui présentent des effets immunomodulateurs. Du fait de ces caractéristiques, les CSM offrent un grand potentiel thérapeutique, tant dans le cadre de la maladie du greffon contre l’hôte, lors de greffe de cellules souches hématopoïétiques, que dans le cadre de la médecine réparatrice. Pour débuter des essais cliniques, la production de CSM doit être standardisée. Il faut s’assurer que cette production, répondant aux bonnes pratiques de fabrication, est reproductible et sécurisée pour obtenir des CSM ayant les caractères requis. Toutes les étapes des procédés doivent être définies, le matériel de départ (tissus d’origine, séparation et procédure d’enrichissement), les méthodes de culture et le milieu de culture (sérum de veau fœtal ou sérum humain, alternatives aux sérums, cytokines). De plus, afin de tendre vers une application des bonnes pratiques de fabrication, la culture doit se passer dans des systèmes clos. Ces procédés doivent s’accompagner de la mise en place de contrôles. Ces contrôles vérifient au minimum, le phénotype, les potentiels fonctionnels et la sécurité microbiologique. Au final, un système d’Assurance de la Qualité doit être mis en place. En respectant ces exigences, le groupe greffon de la SFGM-TC a développé un procédé de culture qui permet la mise en place d’essais cliniques.