John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Principes généraux d'analyse économique : application à l'évaluation économique de l'utilisation de facteurs de dans la prise en charge des hémopathies malignes Volume 1, numéro 5, Septembre - Octobre 1995

Auteur
Santé Publique, hôpital Henri-Mondor, 51, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 94010 Créteil, France.

L'évaluation économique des traitements par les facteurs de croissance hématopoïétiques au cours des hémopathies malignes ont fait l'objet de plusieurs études. Ces évaluations ont été réalisées à partir d'essais cliniques ou d'études rétrospectives, incluant des patients hétérogènes. Les hypothèses retenues pour l'évaluation économique étaient soit une hypothèse d'équivalence des efficacités cliniques, ce qui conduit à réaliser une étude de minimisation des coûts, soit une réduction du nombre d'épisodes infectieux chez les patients traités par les facteurs de croissance, ce qui conduit à réaliser une étude de coût-efficacité. Le coût d'un traitement par le G-CSF est estimé à 7 000-10 000 francs par cycle environ. Les résultats des études comparant le coût total d'un traitement (chimiothérapie, greffe de moelle) avec facteur de croissance et sans facteur de croissance sont discordants et ne permettent de conclure ni à l'existence d'un surcoût ni à celle d'un bénéfice attribuables au traitement.