John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Nouvelles stratégies d’allogreffe de cellules souches hématopoïétiques à partir d’un donneur apparenté haplo-identique Volume 22, numéro 2, Mars-Avril 2016

Auteurs
Service d’hématologie clinique et thérapie cellulaire, hôpital Saint Antoine, AP-HP, Paris, France
* Tirés à part

L’allogreffe de cellules souches hématopoïétiques (HSCT) est un traitement curatif pour les patients souffrant d’hémopathies. La probabilité de trouver un donneur HLA-identique dans la famille d’un patient est d’environ 25 %, et celle de trouver un donneur non apparenté totalement compatible dans les registres est de 30 %. Différentes stratégies peuvent être proposées aux patients pour lesquels il n’existe pas de donneur totalement compatible, familial ou non, telles que les donneurs apparentés haplo-identiques. Des stratégies ont été récemment développées, qui permettent de lutter contre la maladie du greffon contre l’hôte et de faciliter la prise de greffe. Ces nouvelles approches ont permis d’étendre l’usage de la greffe de cellules souches haplo-identiques non modifiées, que le conditionnement soit myéloablatif ou à intensité réduite, et que les cellules employées soient des cellules souches sanguines périphériques ou soient issues de la moelle osseuse. Cette revue présente les différentes modalités existantes de greffe haplo-identique pour les patients souffrant d’hémopathies malignes, ainsi que les critères de sélection du donneur. Des études prospectives comparatives seront nécessaires pour établir l’efficacité relative des différentes modalités. L’algorithme de sélection du donneur devrait en outre prendre en compte l’expérience et les moyens matériels du centre, ainsi que les essais cliniques en cours.