John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Les protéines Socs, régulatrices de la transduction du signal des cytokines Volume 6, numéro 4, Juillet - Août 2000

Auteurs
Inserm U. 119, 27, boulevard Lei-Roure, 13009 Marseille.

Les cytokines interviennent à toutes les étapes de l’hématopoïèse pour participer au contrôle de la prolifération, de la différenciation, de l’activation et de la survie des cellules. Le répertoire des voies de signalisation activées par les cytokines est en partie responsable de la réponse cellulaire. La régulation de l’intensité et de la durée des signaux est également primordiale et la modulation de l’une ou l’autre peut induire des réponses cellulaires différentes voire opposées. Les protéines qui assurent ces fonctions de régulation apparaissent donc comme des composants à part entière de la signalisation intracellulaire. Les processus impliqués dans la régulation négative des signaux incluent la déphosphorylation par des protéines tyrosine, sérine/thréonine ou des lipides phosphatases, la relocalisation, le recyclage ou la destruction des protéines de signalisation. Récemment une nouvelle famille de protéines, les protéines Socs (suppressors of cytokine signalling) a été décrite. Ces protéines qui inhibent la voie de transduction des protéines Jak/Stat et potentiellement d’autres protéines de signalisation seraient impliquées dans une boucle de rétrocontrôle négatif de la signalisation par les récepteurs de cytokines. L’importance de ces protéines dans le maintien de l’intégrité du compartiment hématopoïétique a été démontrée chez la souris par l’inactivation de certains de ces gènes. Cette étude a pour but de résumer les connaissances et de spéculer sur les fonctions de ces protéines dans les cellules hématopoïétiques.