John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Les GTPases Rho : fonctions dans le tissu hématopoïètique et le système immunitaire Volume 8, numéro 5, Septembre - Octobre 2002

Auteurs
Inserm U. 461, Récepteurs et signalisation des interleukines, faculté de pharmacie Paris-XI, 5, rue Jean-Baptiste-Clément, 92296 Châtenay-Malabry.

Les GTPases de la famille Rho sont des acteurs moléculaires essentiels de la signalisation cellulaire. Ces protéines alternent entre deux conformations : active liée au GTP et inactive liée au GDP. L'équilibre entre ces deux conformations est régulé par des facteurs d'échange (GEF) permettant l'échange du GDP par le GTP, des protéines GAP catalysant l'hydrolyse du GTP, et enfin des protéines GDI inhibant la dissociation du GDP. Les GTPases de la famille Rho sont impliquées dans la plupart des fonctions cellulaires, dont l'organisation du cytosquelette d'actine, la progression dans le cycle cellulaire, l'apoptose et la régulation de l'expression de gènes spécifiques. Les voies de signalisation contrôlées par les GTPases de la famille Rho impliquent de nombreuses protéines dont certaines sont exprimées exclusivement dans les cellules hématopoïétiques. La GTPase Rac2 contrôle le système NADPH oxydase dans les cellules phagocytaires, le facteur d'échange Vav1 est essentiel pour l'activation des lymphocytes T et la protéine WASP, impliquée dans la migration lymphocytaire, et dont des mutations sont responsables du déficit immunitaire de Wiskott-Aldrich. Ainsi, dans le système immunitaire, les GTPases Rho participent à de nombreuses fonctions spécialisées comme, entre autres, la différentiation et la migration des lymphocytes T, la phagocytose, l'apprêtement et la présentation de l'antigène par les cellules dendritiques, ainsi que la cytotoxicité à médiation cellulaire.