JLE

Hématologie

MENU

Les antifongiques azolés antifilamenteux : indications et modalités de suivi thérapeutique Volume 22, numéro 6, Novembre-Décembre 2016

Illustrations


  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
1 Service d’hématologie clinique et de thérapie cellulaire, Groupe hospitalier Albert Chenevier-Henri Mondor, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, Paris, France
2 Université Paris-Est Créteil, Créteil, France
3 Service de Pharmacie, hôpitaux universitaires Paris-Seine-Saint Denis, CHU Avicenne, Bobigny, France
4 Laboratoire de parasitologie-mycologie, Groupe hospitalier Lariboisière-Saint-Louis-Fernand-Widal, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), Paris, France
5 Université Paris-Diderot, Sorbonne Paris Cité, Paris, France
6 Institut Pasteur, CNRS, Molecular Mycology Unit, Centre national de référence mycoses invasives et antifongiques, URA3012, Paris, France
* Tirés à part

Les antifongiques azolés antifilamenteux sont couramment utilisés en hématologie pour la prévention et le traitement des infections fongiques invasives. Il s’agit cependant de médicaments dont l’absorption digestive est variable, dont le métabolisme est complexe et qui peuvent générer des interactions médicamenteuses. Le suivi thérapeutique pharmacologique est recommandé pour améliorer l’efficacité clinique attendue et réduire la plupart des effets secondaires, qu’il s’agisse d’une indication prophylactique ou thérapeutique.