John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Le système microtubulaire : vers une approche moléculaire de la motilité et de la morphogenèse cellulaires Volume 4, numéro 6, Novembre - Décembre 1998

Auteur

Le cytosquelette microtubulaire adopte des configurations spatiales variées en fonction des besoins fonctionnels des cellules. Irradiant en éventail dans le cytoplasme des cellules interphasiques, il joue un rôle d’organisateur général de l’espace intracellulaire. Organisé en fuseau mitotique, il constitue l’élément essentiel d’un appareil motile responsable de la mitose. Dans cette revue, il est montré comment les fonctions de motilité et d’organisation du cytosquelette microtubulaire peuvent être reliées aux propriétés physico-chimiques intrinsèques des microtubules. En particulier des systèmes acellulaires permettant des études biochimiques de processus morphogénétiques sont décrits. La morphogenèse des réseaux microtubulaires dépend étroitement de l’activité des systèmes enzymatiques qui orchestrent le cycle cellulaire. Réciproquement, l’état du réseau microtubulaire modifie l’activité de ces enzymes. Des anomalies éventuelles de l’organisation des réseaux microtubulaires entraînent l’activation de systèmes de contrôle qui bloquent le cycle cellulaire. Ces systèmes de contrôle sont spécifiquement perturbés dans les cellules cancéreuses. Ces perturbations spécifiques sont actuellement mises à profit pour rationaliser l’utilisation des drogues anticancéreuses en thérapeutique anticancéreuse et pour améliorer le criblage de nouveaux agents pharmacologiques.