John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

La symbolique du sang et la transfusion sanguine chez les Témoins de Jéhovah Volume 15, numéro 6, novembre-décembre 2009

Auteur
Établissement français du sang Auvergne-Loire ; et Université Jean-Monnet, Faculté de médecine, EA 3064-GIMAP, Saint-Étienne

Les Témoins de Jéhovah sont les croyants d’une foi chrétienne d’origine protestante mais très à part des autres courants chrétiens, parfois considérée comme sectaire. Une de leurs principales caractéristiques est leur opposition absolue à la transfusion sanguine par des produits sanguins labiles d’origine homologue, liée à une stricte observance littérale de la Bible. Pour mieux comprendre la rationalité fondée sur une obéissance stricte et littérale – non interprétative – à l’Écriture Sainte, un rappel est fait quant à la symbolique du sang et à sa valeur religieuse en général, puis en particulier chez les autres Chrétiens que les Témoins de Jéhovah, et enfin chez les Témoins de Jéhovah eux-mêmes. Cette opposition absolue aux transfusions sanguines de produits sanguins labiles rencontrée chez les Témoins de Jéhovah fait conflit en de nombreuses circonstances dans les établissements de soin dans le monde entier, et elle ne passe pas inaperçue car ces croyants bénéficient d’un excellent réseau de professionnels de la santé et du droit au service de leurs coreligionnaires. Cette revue vise à rendre compte des fondamentaux de ce courant religieux pouvant expliquer l’opposition absolue à l’absorption de sang – y compris par la transfusion sanguine –, puis à exposer les difficultés des équipes soignantes face aux différentes catégories de patients Témoins de Jéhovah à prendre en charge : enfants, adolescents, adultes, vieillards, en situation urgente ou non urgente, en médecine ou en chirurgie. Les modifications d’attitude pour les soignants liées à la loi dite Kouchner du 4 mars 2002 sont évoquées, ainsi que celles liées à la loi dite Léonetti du 22 avril 2005.