John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Indications des différents types de plasma dans les maladies hématologiques Volume 15, numéro 5, septembre-octobre 2009

Auteurs
Établissement français du sang Lorraine-Champagne, Vandœuvre-les-Nancy, Service d’hématologie, CHU Nancy, Inserm U684, Vandœuvre-les-Nancy, Nancy-Université

La transfusion de plasma frais congelé (PFC) est encadrée par voie réglementaire et par des recommandations de l’Afssaps. En hématologie, la principale indication du PFC est le purpura thrombotique thrombocytopénique. En 2008, le Ministère de la Santé a décidé de l’utilisation de plasma viro-inactivé. Deux sont majoritairement transfusés : le PVA viro-inactivé par solvant détergent (PVA-SD) et le plasma viro-inactivé par le bleu de méthylène (PVA-BM). L’un est en étude pilote : le plasma viro-inactivé par l’amotosalen (PVA-IA). Ces trois plasmas ont une action antivirale variable selon leur mode de fonctionnement. Le PVA-SD est issu d’un mélange de 100 dons, le PVA-BM et le PVA-IA sont issus d’un don. Les principes de viro-atténuation ont pour conséquence une dégradation plus ou moins importante de certains facteurs de l’hémostase, mais chaque plasma viro-atténué respecte les caractéristiques hémostatiques des plasmas comme l’attestent les tests globaux d’hémostase. La mise en place du PVA-BM a été associée à un nombre de déclarations de réactions étiquetées « allergie » plus important qu’avec le PFC se ou le PVA-SD. Des explorations complémentaires sont en cours pour en connaître la cause exacte. Les recommandations d’utilisation des plasmas viro-atténués sont les mêmes que celles du PFC. Le PVA-BM est contre-indiqué en cas de sensibilisation au bleu de méthylène. Les différents plasmas viro-atténués peuvent être utilisés indifféremment dans les différentes indications des maladies hématologiques.