John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Données récentes sur les fonctions du gène suppresseur de tumeur p14/p19ARF et son importance en onco-hématologie Volume 8, numéro 6, Novembre - Décembre 2002

Auteurs
Laboratoire d'oncologie moléculaire, IBMIG, 40, avenue du Recteur-Pineau, 86022 Poitiers, France.

Le gène ARF (p14ARF chez l'homme et p19ARF chez la souris) a acquis en quelques années un statut unique en ce sens qu'il intervient dans deux voies contrôlant la prolifération cellulaire : la voie ARF-mdm2-p53 et une autre voie indépendante de p53 qui pourrait, sur la base de nombreuses données expérimentales, être la voie pRB. Ces faits expliquent la fréquence des altérations frappant ce gène dans les tumeurs et justifient son importance croissante en oncologie moléculaire. Cette revue présente un état de la biologie du gène ARF en mettant l'accent sur la compréhension de ses mécanismes d'action, les conséquences de son inactivation et/ou de sa dérégulation. L'importance d'ARF en onco-hématologie est également soulignée par les résultats récents montrant la dérégulation de la voie ARF-p53 par une protéine chimérique (AML1-ETO) générée par la translocation chromosomique t(8;21) dans la leucémie aiguë myéloblastique M2.