John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Définition d’un panel minimal de gènes pour la prise en charge des hémopathies lymphoïdes matures Volume 24, numéro 1, Janvier-Février 2018

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2

Tableaux

Auteurs
1 Hospices Civils de Lyon, service d’hématologie biologique, Pierre Bénite, France
2 centre de recherche en cancérologie de Lyon, Inserm 1052, CNRS 5286, Université Claude Bernard, Faculté De Médecine Lyon-Sud Charles Mérieux, Université de Lyon, Pierre Bénite, France
3 Service d’hématologie biologique, Centre Hospitalier Universitaire de Nantes, France et CRCINA, Inserm, CNRS, Université de Nantes, Université d’Angers, Nantes, France
4 Institut de Pathologie, hôpital universitaire de Lausanne (CHUV), Lausanne, Suisse
5 CHU de Bordeaux et Université de Bordeaux, Inserm U 1053, Bordeaux, France
6 Laboratoire d’Hématologie, Pôle De Biologie, CHU Rennes; Inserm, UMR U1236, Université Rennes1, Rennes, France
7 Hospices Civils de Lyon, service d’hématologie clinique, Pierre Bénite, France
8 AP-HP, Hôpital Pitié-Salpêtrière, service d’hématologie biologique, et UPMC Univ Paris 06, UMR-S 1138, Paris, France
9 Inserm 1209, CNRS UMR 5309, Université Grenoble-Alpes, Institut pour l’avancée des biosciences, Grenoble
10 Centre d’innovation en génétique et épigénétique oncohématologique, centre hospitalier de Dijon-Bourgogne, Dijon, France
11 AP-HP, Hôpital Saint-Louis, hémato-oncologie, Paris, France; Diderot Université, Sorbonne Paris-Cité, Paris, France; EA3788, Descartes Université, Paris, France
12 Service d’hématologie Adultes, Hôpital Necker-Enfants Malades, AP-HP, Université Paris Descartes-Sorbonne Paris Cité, Institut Imagine, Paris, France
13 APHP Necker Enfants Malades Institut Necker-Enfants Malades et Inserm UMR1151, Paris, France
14 Université Lille, Inserm, CHU Lille, UMR-S 1172, JPArc, Centre de recherche Jean-Pierre Aubert Neurosciences Et Cancer, F-59000 Lille, France
15 Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, CHU Henri-Mondor, département de pathologie, Créteil, France
16 Inserm U955 équipe 9, Université Paris Est, Créteil, France
17 Département d’hématologie clinique et Inserm U1245, centre Henri-Becquerel, Rouen, France
* Tirés à part

Les technologies de séquençage à haut débit du génome permettent de déterminer en routine diagnostique les anomalies moléculaires des hémopathies lymphoïdes matures, pour en tirer des informations diagnostiques, pronostiques et/ou théranostiques. Afin d’harmoniser les pratiques de séquençage de ces maladies en France, le groupe coopérateur français consacré aux lymphomes (LYSA) et le groupe des biologistes moléculaires des hémopathies malignes (GBMHM) ont élaboré deux panels consensuels minimaux de gènes pour les lymphomes B et pour les lymphomes T, qui sont présentés dans cet article.