JLE

Hématologie

MENU

Découverte médullaire d’un « variant asiatique » de lymphome vasculaire à grandes cellules B devant une symptomatologie pseudo-septique Volume 27, numéro 1, Janvier-Février 2021

Illustrations


  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
1 Service de médecine interne, centre hospitalier de Royan, Vaux-sur-Mer, France
2 Groupement de coopération sanitaire de Saintonge, laboratoire inter-hospitalier de biologie médicale (centres hospitaliers de St Jean d’Angély, Saintes, Royan et Jonzac), St-Jean-d’Angély, France
* Tirés à part

Nous rapportons l’observation d’un patient qui s’est présenté avec un tableau clinique infectieux associant fièvre à 40 ̊C et frisson, chez lequel les explorations biologiques, radiologiques et les traitements antibiotiques probabilistes ont été mis en échec. La présence d’éléments biocliniques compatibles avec un syndrome d’activation macrophagique a fait proposer un myélogramme qui a permis, associé à la cytométrie en flux, d’envisager un diagnostic de lymphome B à grandes cellules, dont la nature a été précisée secondairement par l’étude anatomopathologique. La prise en charge thérapeutique rapide a été suivie d’une évolution favorable. Myélogramme et cytométrie en flux ont permis le traitement rapide d’un patient présentant un lymphome de haut grade très évolutif, faisant gagner quinze jours par rapport au délai habituel requis pour l’obtention des résultats anatomo-pathologiques.