John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Cellules souches pluripotentes induites : de l’historique à l’application Volume 19, numéro 1, Janvier-Février 2013

Auteurs
Inserm U1009, université Paris Sud, institut Gustave-Roussy, Villejuif, France, Assistance publique des hôpitaux de Paris, hématologie biologique, université Paris-Est Créteil, hôpital Henri-Mondor, Créteil, France, Assistance publique des hôpitaux de Paris, service de biothérapie, hôpital La Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Les premières cellules souches pluripotentes induites ont été dérivées fin 2006. Elles résultent de la reprogrammation de cellules somatiques en cellules dotées de propriétés d’autorenouvellement et de pluripotence. Ces cellules ont des propriétés fonctionnelles proches de celles des cellules embryonnaires humaines. Elles ouvrent de nouvelles perspectives en recherche fondamentale, mais également dans des domaines plus appliqués tels que la modélisation de pathologies, la recherche pharmacologique et la toxicologie. En clinique, elles pourraient prendre une place de choix en thérapie cellulaire et en thérapie génique.