John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Cellule endothéliale et hématopoïèse Volume 3, numéro 6, Novembre-Décembre 1997

Auteurs
  • Mots-clés : hématopoïèse, cellules endothéliales, progéniteurs hématopoïétiques.
  • Page(s) : 510-7
  • Année de parution : 1998

Les interactions cellules hématopoïétiques-cellules endothéliales sont un des aspects importants de l'hématopoïèse. Durant la vie embryonnaire, l'apparition des cellules hématopoïétiques au niveau de la vésicule ombilicale coïncide avec la génération des premières cellules vasculaires. Une proximité anatomique étroite avec les cellules endothéliales peut par la suite être observée au niveau des agrégats de cellules hématopoïétiques associés à l'endothélium des gros vaisseaux et dans les logettes délimitées par les cellules endothéliales des os long du foetus. L'existence d'un précurseur commun entre cellules endothéliales et progéniteurs hématopoïétiques a été supposée. Chez l'adulte, l'endothélium des sinus veineux médullaires constitue une barrière anatomique entre l'espace vasculaire et le parenchyme médullaire. Les cellules endothéliales forment une monocouche tapissant ces sinus. Cette disposition fait de la cellule endothéliale un élément-clé dans la migration des cellules hématopoïétiques hors de la moelle osseuse et dans l'adressage spécifique des progéniteurs du sang vers la moelle osseuse. Les mécanismes moléculaires sous-tendant ces deux événements sont très mal compris. Ils impliquent probablement un ensemble d'interactions entre des molécules d'adhésion exprimées sur les cellules hématopoïétiques et leurs ligands correspondants sur les cellules endothéliales des sinus veineux médullaires. Des signaux spécifiques à ces dernières sont probablement impliqués. Plusieurs groupes ont récemment isolé les cellules endothéliales des microvaisseaux médullaires. La plupart des protocoles utilisent une étape de sélection positive à l'aide de marqueurs spécifiques comme les sites de fixation de la lectine Ulex Europaeus-1 ou des épitopes spécifiques reconnus par des anticorps monoclonaux. L'expression des molécules d'adhésion et la production de cytokines par ces cellules a été analysée. Elles sont capables comme les cellules endothéliales issues de la veine ombilicale d'induire la prolifération et la différenciation des progéniteurs myéloïdes et mégacaryocytaires. Cette capacité est essentiellement due à leur production de cytokines. La possibilité d'obtenir des préparations homogènes de ces cellules devrait faciliter l'élucidation des mécanismes moléculaires impliqués dans la migration des cellules hématopoïétiques de la moelle vers le sang ou du sang vers la moelle.