John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Troubles de la marche et de l’équilibre de la personne âgée de 65 ans et plus ayant une démence légère à modérée : quelle prise en charge en pratique courante ? Volume 9, numéro 3, Septembre 2011

Auteurs
Pôle de gérontologie clinique, Centre hospitalier universitaire de Nantes ; Université de Nantes, UNAM ; Gérontopôle Pays de Loire, Nantes, Département de médecine interne et gériatrie, Centre hospitalier universitaire d’Angers ; Centre Mémoire Ressources Recherche ; UPRES EA 2646, Université d’Angers, UNAM ; Gérontopôle Pays de Loire, Angers, Service de gériatrie, Centre hospitalier régional de Saint Nazaire, Service de neurologie, Centre hospitalier départemental de la Roche sur Yon

Les troubles de la marche et de l’équilibre sont fréquents chez les personnes âgées démentes. Cette association de troubles moteur et cognitif est à l’origine d’une accélération de la perte d’indépendance et d’autonomie. La prise en charge de ces patients est compliquée en pratique courante en raison principalement de la diversité des tests d’évaluation qui peuvent être réalisés, de la difficulté à choisir l’intervention la plus adaptée et de la méconnaissance par le médecin des infrastructures et des professionnels de santé capables de prendre en charge son patient. Partant de ce constat, un groupe d’experts s’est réuni en décembre 2010 à l’initiative du Gérontopôle des Pays de la Loire afin de formaliser des recommandations de bonnes pratiques sur la prise en charge des troubles de la marche et de l’équilibre des personnes âgées de 65 ans et plus ayant une démence légère à modérée. Ces recommandations s’adressent à l’ensemble des médecins susceptibles de prendre en charge les patients concernés par cette double problématique, quel que soit leur lieu de vie. Elles se présentent sous la forme d’une série de trois questions à se poser systématiquement à face un patient âgé de 65 ans et plus ayant une démence légère à modérée et qui sont : 1) Existe-t-il des troubles de la marche et/ou de l’équilibre ? ; 2) Quels examens spécifiques réaliser ? ; 3) Quelles interventions proposer ?