John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Se souvenir pour mieux vieillir Volume 11, numéro 1, Mars 2013

Auteur
Centre de recherche, Institut universitaire de gériatrie de Montréal, Québec, Canada ; Département de psychologie, Université de Montréal, Québec, Canada

La mémoire est souvent associée de façon négative au vieillissement. Cette perception est en partie issue des travaux de recherche ainsi que des plaintes subjectives des personnes vieillissantes qui se sont principalement attardées sur les niveaux de performances mnésiques. Plus récemment, un nombre grandissant de chercheurs et cliniciens s’est davantage intéressé aux rôles que jouent les souvenirs chez la personne âgée. Cette synthèse a pour but de faire connaître les différentes fonctions des réminiscences et leurs valeurs adaptatives dans le vieillissement. Trois méthodes narratives impliquant l’évocation de souvenirs personnels sont présentées (l’examen de vie, la réminiscence et l’autobiographie dirigée) et mises en lien avec les théories actuelles de la mémoire et du développement psychologique. En dernière partie, une brève revue critique de l’efficacité des méthodes narratives pour la santé psychologique des personnes âgées et celles atteintes de démence est présentée.