John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Qualité de la prise en charge aux urgences des patients âgés chuteurs Volume 11, numéro 4, Décembre 2013

Auteurs
Service de gériatrie, Centre hospitalier de Chambéry, France, Clinique universitaire de médecine gériatrique. CHU de Grenoble, La Tronche, France, Université Joseph Fourier, Grenoble, France, Service des urgences, Renau, Centre hospitalier d’Annecy, Pringy, France

Les chutes récidivantes représentent un problème majeur de santé publique avec une forte morbi-mortalité et un accroissement de la dépendance. La Haute autorité de santé (HAS) française recommande depuis 2009 la recherche systématique des facteurs de risque modifiables et la mise en œuvre des moyens de prévention. Objectifs : étudier si la consultation aux urgences pour chute des patients âgés non hospitalisés est conforme aux recommandations de l’HAS pour la recherche des facteurs de risque de chute. Méthodes : analyse rétrospective descriptive des dossiers des urgences de 1 238 patients de plus de 75 ans qui ont consulté pour chute dans 13 centres de la région Nord-Alpine, d’avril à octobre 2010. Résultats : la recherche des facteurs de risque de chute était documentée dans les proportions suivantes des dossiers : électrocardiogramme 29 %, troubles des fonctions supérieures 25 %, autonomie 16 %, troubles de la marche 11 %, hypotension orthostatique 5 %. Conclusion : les facteurs de risque de chute apparaissent insuffisamment renseignés lorsqu’un patient âgé consulte aux urgences pour chute, avec des taux d’exhaustivité similaires à ceux des études antérieures. Un protocole standardisé de prise en charge des sujets âgés chuteurs aux urgences apparaît nécessaire pour améliorer l’identification des facteurs de risque.