John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

Impact d’un temps d’éducation thérapeutique avec remise d’un support écrit sur la connaissance des traitements et l’observance des patients âgés Résultats d’une étude pilote Volume 15, numéro 4, Décembre 2017

Tableaux

Auteurs
1 Service de gériatrie, Centre hospitalier Alpes Léman, Contamine-sur-Arve, France
2 Service de gériatrie, Centre hospitalier universitaire Lyon-Sud, Pierre-Bénite, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : éducation thérapeutique, observance, sujets âgés
  • DOI : 10.1684/pnv.2017.0695
  • Page(s) : 394-400
  • Année de parution : 2017

Les patients âgés sont exposés au risque iatrogénique puisqu’ils sont souvent fragiles, polypathologiques et de ce fait polymédiqués. L’objectif de cette étude était d’évaluer la connaissance des traitements chez la personne âgée, avant, puis après un temps d’éducation thérapeutique oral accompagné de la remise d’un support éducatif écrit. L’impact de cette éducation sur l’observance était également évalué. Méthodes : Étaient inclus des patients âgés d’au moins 75 ans, vivant à domicile, gérant eux-mêmes leur traitement. La connaissance des traitements (nom, indication, posologie) était évaluée avant puis trois mois après l’intervention éducative. L’observance était également évaluée au moyen de l’échelle de Morisky. Résultats : 89 sujets ont été inclus entre mai et octobre 2015. Nous avons observé une amélioration de la connaissance trois mois après l’intervention (nom des médicaments : 67 % vs 76 %, p = 0,048 ; indications : 80 % vs 91 %, p = 0,010 ; posologies : 83 % vs 92 %, p = 0,003). Il a également été mis en évidence une meilleure observance médicamenteuse du patient par le score de Morisky (p = 0,0036). Conclusion : L’éducation thérapeutique améliore la connaissance et l’observance des traitements et pourrait améliorer la sécurité de la prescription médicale et diminuer le risque iatrogénique en gériatrie.