John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Évaluation de la qualité de vie des patients âgés en fibrillation atriale sous anticoagulants au long cours : antivitamine K versus anticoagulants oraux directs Volume 13, numéro 1, Mars 2015

Illustrations

  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
1 Pôle de gériatrie polyvalente, Centre gérontologique départemental, Marseille, France
2 EA 3279 « Qualité de vie concepts, usages et limites, déterminants », Aix-Marseille Université, France ; Faculté de médecine, Marseille, France
3 Unité d’aide méthodologique à la recherche clinique, Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille, France
4 Unité de soins et de recherche en médecine interne et maladies infectieuses, Hôpital européen, Marseille, France
* Tirés à part

Propos

La fibrillation atriale (FA) est l’arythmie la plus fréquente. Sa prévalence augmente avec l’âge et multiplie les risques d’accident vasculaire cérébral et d’embolie systémique. Peu de données sont disponibles sur la qualité de vie (QV) des patients âgés anticoagulés depuis l’arrivée des anticoagulants oraux directs (ACOD). Notre étude a pour but de décrire la QV des sujets âgés en FA sous anticoagulants oraux et de comparer la QV de sujets traités par antivitamine K (AVK) et par ACOD.