John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Un mélange à faibles doses d’agents non cancérogènes « en soi » peut-il induire un cancer ? Volume 16, numéro 1, Janvier-Février 2017

Illustrations


Auteur

Cette brève est tirée de l’article suivant : Miller M, Goodson W, Manjili M, Kleinstreuer N, Bisson W, Lowe L. Low-dose mixture hypothesis of carcinogenesis workshop: scientific underpinnings and research recommendations. Environ Health Perspect Epub 2016 Aug 12.doi: 10.1289/EHP411

 

Cet article rapporte le travail d’un groupe pluridisciplinaire d’experts réuni à l’initiative du National Institute of Environmental Health Sciences (NIEHS) en août 2015 pour examiner les tenants et les aboutissants d’une nouvelle hypothèse de cancérogenèse susceptible de modifier en profondeur la conception des risques de l’exposition aux produits chimiques.