JLE

Environnement, Risques & Santé

MENU

Sensibilité des moustiques Anopheles labranchiae, Culex pipiens, Ochlerotatus detritus et Ochlerotatus caspius de la région de Smir (Nord-Ouest du Maroc) aux organophosphorés utilisés en santé publique Volume 14, numéro 1, Janvier-Février 2015

Auteurs
1 Université Abdelmalek Essaadi
Faculté des sciences de Tétouan
Laboratoire d’écologie, biodiversité et environnement
Avenue de Sebta
Mhannech II
93002 Tétouan
Maroc
2 Institut national d’hygiène
Laboratoire d’entomologie médicale
27, avenue Ibn-Batouta
BP 769
11400 Rabat
Maroc
3 Université Mohammed V
Institut Scientifique
Équipe “Recherches pour la gestion des zones humides”
Avenue Ibn-Batouta
BP 703
10106 Rabat-Agdal
Maroc
* Tirés à part

La présente étude évalue la sensibilité aux organophosphorés de quatre espèces de Culicidae : Culex pipiens, Ochlerotatus detritus, Ochlerotatus caspius et Anopheles labranchiae récoltées dans la région de Smir (Nord-Ouest du Maroc).

Les cinq organophosphorés étudiés (Téméphos, Malathion, Fenthion, Fénitrothion et Chlorpyriphos) sont fréquemment utilisés dans la lutte contre les moustiques au Maroc.

Les tests de sensibilité (bioessais) dévoilent la résistance des espèces Culex pipiens, Ochlerotatus detritus et Ochlerotatus caspius au Téméphos et des espèces Culex pipiens et Ochlerotatus detritus au Chlorpyriphos.

Les résultats de cette étude pourront servir comme base de données pour l’élaboration d’une stratégie de gestion de la résistance de ces moustiques aux insecticides dans la région de Smir.