John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Pollution et qualité du sperme : intérêt du taux de fragmentation de l’ADN spermatique Volume 18, numéro 1, Janvier-Février 2019

Illustrations

Auteur

Cette brève est tirée de l’article suivant : Bosco L, Notari T, Ruvolo G, et al. Sperm DNA fragmentation: an early and reliable marker of air pollution. Environ Tox Pharmacol 2018 ; 58 : 243-9. doi : 10.1016/j.etap.2018.02.001

 

Comparant des groupes d’habitants de deux régions d’Italie confrontées à une pollution de source spécifique à des groupes témoins, cette étude de petite taille montre que leurs spermogrammes n’offrent pas de caractéristiques différenciantes. Le taux de fragmentation de l’ADN spermatique est en revanche significativement plus élevé chez les hommes vivant dans des zones polluées, ce qui suggère sa valeur comme biomarqueur d’exposition à des contaminants environnementaux délétères pour la santé.