John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

L’ingénierie de la promotion de la santé : d’Ottawa à l’après-Shanghai Volume 15, numéro 6, Novembre-Décembre 2016

Illustrations

  • Figure 1
Auteurs
1 MSc, MPH, PhD
Directrice du Centre de formation, recherche et évaluation en équité en santé (CHETRE)
Université du Nouveau-Pays-de-Galles-du-Sud (UNSW)
Research Centre for Primary Health Care & Equity
Unité de santé de la population
South Western Sydney Local Health District
NSW Santé et membre de l’Institut d’Ingham
Australie
2 BSW, MPASR, PhD
Directeur-adjoint du Centre de formation recherche et évaluation en équité en santé (CHETRE)
Université du Nouveau-Pays-de-Galles-du-Sud (UNSW)
Research Centre for Primary Health Care & Equity
Unité de santé de la population
South Western Sydney Local Health District
NSW Santé et membre de l’Institut d’Ingham
Australie
* Tirés à part
a Evelyne de Leeuw a assisté à la Conférence internationale sur la promotion de la santé à Ottawa (novembre 1986) et à toutes les conférences mondiales subséquentes sur la promotion de la santé.

Impact et changementCette année nous assistons à de nombreuses célébrations dans le monde entier, à l’occasion du 30e anniversaire de la Charte d’Ottawa [1]. Nous avons connu des manifestations similaires il y a cinq ans [2, 3] et dix ans [4, 5]. La Charte demeure un texte visionnaire et une source d’inspiration à l’héritage durable. Toutefois, elle n’a pas accompli toutes les promesses que sa vision globale laissait miroiter. En particulier, deux de ses domaines d’action se distinguent comme ayant [...]