John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

L’index clinique : outil d’évaluation de l’impact sanitaire du pollen Volume 7, numéro 6, novembre-décembre 2008

Auteurs
Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) Chemin des Gardes 69610 Saint-Genis-l’Argentière France
  • Mots-clés : index, pollen, rhinite, risque, santé
  • DOI : 10.1684/ers.2008.0180
  • Page(s) : 411-6
  • Année de parution : 2008

Chaque semaine, le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) fournit pour la semaine suivante des informations concernant le risque allergique dû à l’exposition au pollen (RAEP). À cette fin, le RNSA a mis en place un réseau de cliniciens (spécialistes et non-spécialistes) couvrant l’ensemble du territoire français. Les données cliniques transmises par ces médecins permettent de suivre l’évolution et l’intensité des symptômes allergiques observés chez les patients. Les informations sont transmises au RNSA par l’intermédiaire d’un bulletin clinique informatisé. En assignant des coefficients à chacun des symptômes, il est possible d’établir un index clinique pour chaque zone, à différents pas de temps (semaine, mois ou année). L’évolution de l’index clinique selon les villes montre l’existence de liens entre la nature et l’abondance du pollen d’un côté, la symptomatologie de l’autre. Par exemple, une comparaison entre les index cliniques de 2006 et 2007 révèle des différences d’exposition, à la fois sur le plan quantitatif (concentrations polliniques) et sur le plan chronologique (dates d’apparition et de disparition des principaux taxons allergisants). Ainsi, 2007 semble avoir été moins éprouvante pour les allergiques que 2006. L’index clinique, indispensable à l’établissement des bulletins allergo-polliniques, est désormais construit selon des démarches éprouvées. Il permet de suivre de manière régulière l’évolution de l’impact sanitaire lié à l’exposition au pollen. L’intérêt de cet outil devrait encore se renforcer dans les années à venir, à mesure que l’on disposera d’un plus grand recul.