John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Le risque sanitaire ciguatérique en Polynésie française : étude des représentations sociales auprès de la population tahitienne Volume 17, numéro 2, Mars-Avril 2018

  • [1] Tesson S. Sur les chemins noirs. Éditions Gallimard, coll. « Blanche »; 2016.
  • [2] Thomas M. Ciguatera : une situation « préoccupante ». Tahiti Infos. 2016. http://www.tahiti-infos.com/Ciguatera-une-situation-preoccupante_a150698.html
  • [3] Gabrie C. Six années pour la protection, la gestion, et la valorisation des récifs coralliens du Pacifique. Capitalisation des résultats. Secrétariat général de la Communauté du Pacifique, CRISP, AFD; 2011.
  • [4] Bambridge T., Galzin R. La biodiversité marine. Les échappées culturelles : une nouvelle approche de la formation et de la transmission. 2016. http://www.polynesie-francaise.pref.gouv.fr/layout/set/print/Ressources-Humaines/Les-echappees-culturelles/Les-echappees-culturelles-une-nouvelle-approche-de-la-formation-et-de-la-transmission
  • [5] Fourmanoir P., Laboute P. Poissons de Nouvelle-Calédonie et des Nouvelles-Hébrides. Papeete: Les Éditions du Pacifique; 1976.
  • [6] Lavondes H., Randall J.E. Les noms des poissons marquisiens. J Soc Ocean. 1978;34:79-112.
  • [7] Bagnis R., Inoue A., Pascal H. Dynamique du dinoflagellé aux îles Gambier (Polynésie française). Proceedings ISRS Congress. 1990. Gambierdiscus toxicusNouméa
  • [8] Bagnis R., Spielgel A., N’Guyen L., Plichart R. Trente ans de surveillance sanitaire et épidémiologique de la ciguatera à Tahiti. Actes du III symposium sur les substances naturelles d’intérêt biologique de la région Pacifique-Asie. 1991. eNouméap. 335-338
  • [9] Chinain M., Germain M., Deparis X., Pauillac S., Legrand A.M. Seasonal abundance and toxicity of the dinoflagellate spp. (Dinophyceae), the causative agent of ciguatera in Tahiti, French Polynesia. Mar Biol. 1999259-267. Gambierdiscus
  • [10] Bagnis R. Ciguatera in French Polynesian islands: of coral, fish, and men. Bull Soc Pathol Exot. 1992412-414.
  • [11] Legrand A.M. Ciguatera in French Polynesia. Troisième symposium sur les substances naturelles d’intérêt biologique de la région Pacifique-Asie. 1992.
  • [12] Chinain M., Gatti C., Roue M., Laurent D., Darius H.T. Ciguatera : aspects écologiques, biologiques et toxicologiques. Rev Francoph Lab. 201427-39.
  • [13] Roue M., Cruchet P., Ung A., Darius T., Chinain M., Laurent D. Giant clams: new vectors of ciguatera? Toxicon. 2013;75:206.
  • [14] Kumar-Roine S., Matsui M., Reybier K. Ability of certain plant extracts traditionally used to treat ciguatera fish poisoning to inhibit nitric oxide production in RAW 264.7 macrophages. J Ethnopharmacol. 2009;123:369-377.
  • [15] Laurent D., Yeeting B., Labrosse P., Gaudechou J.P. Ciguatera : un guide pratique. Nouméa, Nouvelle-Calédonie: Éditions SPC, IRD; 2005.
  • [16] Matsui M., Kumar-Roine S., Darius T., Chinain M., Laurent D., Pauillac S. Characterisation of the anti-inflammatory potential of L. (Labiatae), a multipurpose plant of the Pacific traditional medicine. J Ethnopharmacol. 2009;126:427-433. Vitex trifolia
  • [17] Rossi F. Vers une valorisation industrielle d’un remède traditionnel pour le traitement des intoxications ciguatériques. Thèse de doctorat de chimie organique, minéral et industrielle, Université de la Polynésie française : Gartner N. (dir.), 2014.
  • [18] Melquiot P. 1 001 mots et abréviations de l’environnement et du développement durable. Éditions Recyconsult; 2003. http://www.dictionnaire-environnement.com/risque_sanitaire_ID2546.html
  • [19] Dauphine A. Risques et catastrophes. Observer, spatialiser, comprendre, gérer. Paris: Éditions Armand Colin; 2005.
  • [20] Gaillard J.C. Territorial and ethno-cultural implications of a volcanic crisis: the case of the Mount Pinatubo eruption (Philippines). Alaya Kapampangan Res J. 2003;1:73-88.
  • [21] Gosh A. Entre douleur et révolte. Aux Andaman avec les oubliés du tsunami. Courrier international, mis en ligne le 26 janvier 2005. https://www.courrierinternational.com/article/2005/01/27/aux-andaman-avec-les-oublies-du-tsunami
  • [22] Pigeon P. Géographie des risques. Tome 1, Agrégations externes d’histoire et de géographie. Paris: CNED; 2003.
  • [23] Guichet L, Fatupua Avae T. 30% des familles polynésiennes en-dessous du seuil de pauvreté. Polynésie 1ère, publié et mis à jour le 17 octobre 2016. http://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/tahiti/30-familles-polynesiennes-dessous-du-seuil-pauvrete-407447.html
  • [24] Friedman M.A., Fleming L.E., Fernandez M. Ciguatera fish poisoning: treatment, prevention and management. Mar Drugs. 2008;6:456-479.
  • [25] Bagnis R. L’ichtyosarcotoxine de type ciguatera : phénomène complexe de biologie marine et humaine. Oceanol Acta. 1981;4:375-388.
  • [26] Hossen V., Velge P., Turquet J., Chinain M., Laurent D., Krys S. La ciguatera : un état des lieux en France et dans l’Union européenne. Bull Epidemiol. 2013;56:3-9.
  • [27] Saura B. Tahiti mā’ohi : culture, identité, religion et nationalisme en Polynésie française. Éditions Au Vent des Îles; 2009.
  • [28] Bardin L. L’analyse de contenu. Paris : Ed. PUF, Coll. Le Psychologue, 2003.
  • [29] Boydron R. Ciguatera et détection : point et perspectives. Thèse de doctorat en pharmacie. Nantes : Université de Nantes, 2004.
  • [30] Chesneaux J. Tahiti après la bombe. Quel avenir pour la Polynésie ? Paris: Éditions L’Harmattan; 1995.
  • [31] Peltzer L. Chronologie des évènements politiques, sociaux et culturels de Tahiti et des archipels de la Polynésie française. Ed. Au Vent des Iles, 2002.
  • [32] Conte E. Pêches pré-européennes et survivance en Polynésie française. In: Blanchet G., eds. Les petites activités de pêche dans le Pacifique Sud. Paris: Éditions IRD; 1999. http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/doc34-08/010021252.pdf
  • [33] Chateau-Degat ML. Portrait épidémiologique de la ciguatera dans le Pacifique-Sud. Thèse sous la directions de E. Dewailly. Québec : faculté de médecine, université de Laval, 2005. http://theses.ulaval.ca/archimede/fichiers/22535/ch01.html
  • [34] Liéval C. Les « nouveaux risques » en géographie. Entre évolutions et blocages, faut-il changer de paradigmes ? Grenoble: Institut de géographie alpine; 2006. mémoire de master 2, sous la direction de O. Soubeyran, 89 p
  • [35] Herrera J, Merceron S. Les approches de la pauvreté en Polynésie française : résultats et apports de l’enquête sur les conditions de vie en 2009. Document de travail n̊103. AFD, 2010. http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/divers11-06/010051341.pdf
  • [36] Tchékémian A. Recherche de corrélations entre le développement économique et immobilier du littoral et le développement de la ciguatera en Polynésie française, Bonus Qualité Recherche 2013. UMR EIO, UPF, 2015.
  • [37] Brusle J. Ciguatera fish poisoning: a review. Sanitary and economic aspects. Paris: Éditions Inserm; 1997.
  • [38] Hamilton B. Analysis and characterisation of ciguatoxins present in fish of the Indian Ocean, the Pacific Ocean, and the Caribbean Sea. Thesis. Brisbane: Department of Chemistry, University of Queensland; 2002.
  • [39] Capra M.F., Cameron J., Flowers A.E., Coombe I.F., Blanton C.G., Hahn S.T. The effects of ciguatoxin on teleosts. In: Choat J.H., eds. Proceedings of the Sixth International Coral Reef Symposium. 1988. August 8-12, 1988, Townsville, Australia, vol. 3
  • [40] Petit M., Gaspar C. Création de l’Observatoire des tortues marines en Polynésie française, un outil pour l’implication des populations locales. Éditions Te mana o te moana; 2011. http://www.temanaotemoana.org/wp-content/uploads/2012/02/Cre%CC%81ation-de-lObservatoire-des-tortues-marines-en-Polyne%CC%81sie-franc%CC%A7aise-un-outil-pour-limplication-des-populations-locales.pdf