John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

La santé dans les discours associatifs : une première exploration des sites Internet d’opposants aux ISDND Volume 11, numéro 5, Septembre-Octobre 2012

Auteurs
Université de Lyon INSA de Lyon, EVS, UMR 5600 1, rue des humanités 69621 Villeurbanne France, ECOGEOS 5, rue du Jeu-de-Paume 62000 Arras France, IRSTEA 1, rue Pierre-Gilles-de-Gennes 92761 Antony cedex France
  • Mots-clés : controverses et dissensions, défense du consommateur, gestion des déchets, Internet, risque sanitaire
  • DOI : 10.1684/ers.2012.0561
  • Page(s) : 405-15
  • Année de parution : 2012

Le déchet est un objet complexe. Tout à la fois perçu comme une menace environnementale et sanitaire par certains et comme une ressource économique par d’autres, il véhicule une image dégradée et suscite une mobilisation sociale croissante autour de sa gestion. Certains conflits autour d’installations de stockage de déchets sont alimentés par différentes appréhensions des risques : les évaluations sanitaires révèlent encore de nombreuses incertitudes et les discours des associations alternent entre alertes, diffusion d’informations et expressions de craintes quant aux risques potentiels et aux nuisances vécues par les riverains. La place des associations est centrale dans le déroulement des controverses comme l’ont précisé plusieurs auteurs dans certains de leurs travaux. Mais qu’en est-il plus précisément du discours que ces associations tiennent sur les conflits et dans quelle mesure ces associations s’appuient-elles sur des arguments sanitaires ? Cet article propose quelques pistes de réflexion suite à l’élaboration d’une base de données recensant les associations d’opposition aux installations de stockage de déchets non dangereux (ISDND). Une analyse exploratoire a ensuite été menée pour celles qui sont dotées d’un site Internet, vitrine de la mobilisation du groupe. Des éléments de réflexion ont pu être obtenus concernant le volet sanitaire et des pistes ont été formulées dans le but d’approfondir ces premiers résultats. Cette analyse s’insère dans un projet initié récemment sur les conflits autour de ce type d’équipement, dans le cadre du programme « Déchets & société » de l’ADEME.