John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Influence de la valeur des facteurs d‘équivalence de toxicité (TEF) sur les estimations d‘exposition de la population générale et impact décisionnel Volume 2, numéro 3, Mai 2003

Auteurs
École nationale de la santé publique, avenue du Professeur Léon Bernard, CS 74312, 35043 Rennes Cedex <anne.vidysante.gouv.fr> <Dbardensp.fr>
  • Mots-clés : dioxines ; exposition ; évaluation risque ; TEF.
  • Page(s) : 159-67
  • Année de parution : 2003

Les facteurs d‘équivalence de toxicité (TEF) sont les composantes d‘un indice global de toxicité, le Toxic Equivalent Quantity (TEQ), outil simplificateur de l‘évaluation du risque lié aux mélanges complexes d‘hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et d‘hydrocarbures aromatiques polycycliques halogénés (HAPH). Les TEF se fondent sur les similarités structurales entre molécules et sur l‘hypothèse d‘un mécanisme d‘action commun impliquant le récepteur Aryl Hydrocarbon (Ah). Cependant, il subsiste de nombreuses incertitudes. Des différences de réponses entre les espèces et les tissus peuvent faire varier significativement les valeurs de TEF. Par ailleurs, le manque de connaissances relatives à la nature additive ou non des interactions entre les molécules présentes dans les mélanges complexes (synergie ou antagonisme) contribue également à l‘incertitude. Dans cette étude, nous avons observé qu‘en utilisant différentes valeurs de TEF parmi celles que propose la littérature, les estimations des niveaux d‘exposition alimentaire aux dioxines et composés voisins de la population générale pouvaient varier d‘un facteur 0,2 à 2,5. Cela peut avoir un impact considérable sur la prise de décision des autorités régulatrices. Nous avons cependant conclu qu‘en dépit de ses imperfections, l‘approche TEF reste empiriquement très utile pour évaluer le risque lié aux mélanges complexes de HAP et HAPH.