John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Exposition prénatale aux composés perfluoroalkylés et facteurs de risque cardiométabolique dans la cohorte INMA Volume 17, numéro 2, Mars-Avril 2018

Illustrations

Auteur

Cette brève est tirée de l’article suivant : Manzano-Salgado CB, Casas M, Lopez-Espinosa MJ, et al. Prenatal exposure to perfluoroalkyl substances and cardiometabolic risk in children from the Spanish INMA birth cohort study. Environ Health Perspect 2017 ; 125(9) : 097018. doi : 10.1289/EHP1330

Exploitant les données de la cohorte de naissances espagnole INMA (Infancia y medio ambiante, environment and childhood), les auteurs de ce travail ont examiné les relations entre les concentrations maternelles de quatre substances perfluoroalkylées (PFAS) et un ensemble de paramètres cliniques et biologiques prédictifs du risque cardiométabolique, mesurés entre les âges de 6 mois et 7 ans. Il en résulte très peu d’indications d’un effet de l’exposition prénatale aux PFAS.