John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

Exposition périnatale aux perturbateurs endocriniens et pathologies de l’appareil reproducteur masculin : méta-analyses des études épidémiologiques Volume 16, numéro 3, Mai-Juin 2017

Auteur

* Cette brève est tirée de l’article suivant : Bonde JP, Flakes EM, Rimborg S, et al. The epidemiologic evidence linking prenatal and postnatal exposure to endocrine disrupting chemicals with male reproductive disorders: a systematic review and meta-analysis. Hum Reprod Update 2016; 23: 104-25.doi: 10.1093/humupd/dmw036

 

Si les données épidémiologiques actuelles sont compatibles avec une faible augmentation des pathologies de l’appareil reproducteur masculin suivant l’exposition périnatale à des perturbateurs endocriniens, le niveau de preuve est limité. Les futures études pourraient le faire basculer dans un sens comme dans l’autre pour les auteurs de ce travail. Ils relèvent d’importants besoins de connaissance concernant, en particulier, les effets des substances non persistantes et les effets tardifs de l’exposition précoce sur la qualité du sperme et le risque de cancer du testicule.