John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

État de santé perçue de la population riveraine d’une plateforme industrielle chimique : Salindres Volume 17, numéro 6, Novembre-Décembre 2018

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4

Tableaux

Auteurs
1 Santé publique France
12, rue du Val d’Osne
94415 Saint-Maurice Cedex
France
2 Agence régionale de santé Occitanie
26-28 Parc-club du Millénaire
1025, rue Henri Becquerel
34067 Montpellier
France
3 Inserm - U587
Institut Pasteur
25, rue du Docteur Roux
75724 Paris Cedex 15
France
* Tirés à part
  • Mots-clés : stress psychologique, surveillance de la population, pollution de l’environnement, méthode épidémiologique
  • DOI : 10.1684/ers.2018.1241
  • Page(s) : 583-95
  • Année de parution : 2018

Afin de considérer la diversité des plaintes sanitaires exprimées par la population riveraine d’une plateforme industrielle chimique, située à Salindres dans le Gard (France), une étude épidémiologique cible des indicateurs de la santé perçue. L’objectif est de comparer l’état de santé perçue de cette population à celui de la population générale nationale prise comme référence.

L’étude transversale est réalisée par entretiens téléphoniques assistés par ordinateur sur un échantillon aléatoire de la population des adultes résidant autour de la plateforme industrielle (n = 1 495 ; 52,6 % de réponse). Les indicateurs de la santé perçue sont mesurés par le MOS SF-36 et le SCL-90-R (dimension anxiété). Les données issues de l’enquête décennale santé de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) et de l’enquête sur la santé et la protection sociale (ESPS) de l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes) sont exploitées pour effectuer les comparaisons, après ajustement sur l’âge et le sexe.

La population d’étude présente une meilleure santé perçue que la population générale française, d’après les données de l’enquête Insee 2003, quels que soient les scores considérés (p < 0,001). Pour la dimension relative à la souffrance psychique (MH), la comparaison aux données de l’enquête ESPS 2008 confirme cette observation.

Ces comparaisons montrent que les riverains de la plateforme évaluent plus favorablement leur santé que le reste de la population française. Ces résultats suggèrent l’influence des disparités régionales associées aux inégalités socio-économiques, susceptibles d’influencer davantage la santé perçue que la proximité de la plateforme. Ces deux instruments confirment leur capacité à mesurer la santé perçue dans la population riveraine d’un site pollué, au regard de leurs propriétés métriques examinées dans le cadre de cette étude. Cependant, afin d’effectuer des comparaisons robustes entre des données de santé perçue mesurées localement et en population générale, il est nécessaire de se doter, au niveau national, de données à la fois récentes et contrôlées sur les facteurs sociodémographiques et socio-économiques.