John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

Enquête sur la couverture journalistique des études épidémiologiques : les raisons du biais médiatique Volume 16, numéro 4, Juillet-Août 2017

Illustrations

Auteur

Cette brève est tirée de l’article suivant : Dumas-Mallet E, Smith A, Boraud T, Gonon F. Poor replication validity of biomedical association studies reported by newspapers. PLoS ONE 2017; 12(2): e0172650. doi:10.1371/journal.pone.0172650

 

Analysant la manière dont les journalistes de la presse généraliste traitent les informations issues de la recherche en épidémiologie, les auteurs de cette enquête relèvent qu’ils privilégient les études concernant des facteurs de risque modifiables, ainsi que celles rapportant des résultats positifs et nouveaux, même s’ils sont souvent contredits par la suite, ce dont le public est rarement averti.