John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Effets du bruit sur la santé : données épidémiologiques récentes Volume 3, numéro 4, Juillet-Août 2004

Auteurs
Observatoire régional de santé d’Île‐de‐France, 21‐23, rue Miollis, 75015 Paris <jp.camardors‐idf.org>

Les sources de bruit sont multiples : transports, activités de loisirs, bruits de voisinage... Si l’existence d’effets sanitaires du bruit est aujourd’hui reconnue, leur quantification passe par la réalisation d’études épidémiologiques. Un certain nombre de résultats sont disponibles, tant pour ce qui concerne les effets physiologiques du bruit (atteintes auditives, effets sur le système cardiovasculaire et perturbation du sommeil) que pour les effets psychologiques (effets sur la gêne ressentie, sur la santé mentale et les performances). Cependant, la variabilité temporelle et spatiale des niveaux de bruit rend souvent difficile la mesure chiffrée de l’exposition dans les études épidémiologiques. De plus, pour certains indicateurs sanitaires (notamment les indicateurs de santé mentale), aucune méthode de mesure standardisée n’est disponible. Dans ces conditions, la comparaison des différentes études à des fins de méta‐analyse s’avère complexe. De plus, des tiers‐facteurs, tels que les facteurs socio‐économiques, sont susceptibles d’intervenir dans la relation entre exposition au bruit et effets sanitaires, et ne sont pas toujours pris en compte dans les études épidémiologiques. Les études disponibles ne permettent donc pas de quantifier la totalité des effets sanitaires du bruit. Elles offrent cependant des indications pour le développement de stratégies de prévention et d’études épidémiologiques permettant de compléter les connaissances sur ce sujet.