JLE

Epilepsies

MENU

Dysplasies corticales focales en zone fonctionnelle : apport de l’IRM fonctionnelle Volume 20, numéro 4, Octobre, Novembre, Décembre 2008

Auteur
Unité d’Épileptologie, Hôpital Pitié-Salpêtrière, APHP41-83 bd de l’Hôpital, 75013 Paris, Unité INSERM U739 Cortex et épilepsie et Faculté Pierre et Marie Curie, Paris

Depuis plusieurs années, il est devenu possible d’opérer des dysplasies corticales focales situées en zone fonctionnelle avec souvent à la clé d’excellents résultats en termes de contrôle des crises. Avant de réaliser l’intervention, il convient toutefois d’évaluer la fonctionnalité de la dysplasie à réséquer. L’IRM fonctionnelle (IRMf) représente à ce titre un outil précieux aidant à la réalisation de cartographies fonctionnelles préopératoires non invasives localisant précisément des régions anatomiques dévolues à certaines fonctions pour guider voire récuser le geste chirurgical. Nous nous intéresserons dans cet article à l’apport de l’IRM fonctionnelle dans la prise en charge des malformations cérébrales au sens large du terme, dysplasies corticales focales incluses.