JLE

European Journal of Dermatology

MENU

The obstetrician-gynaecologist's point of view Volume 30, supplément 1, October 2020

Auteurs
CHU de Saint-Étienne, France
* Reprints

Le psoriasis est une maladie chronique inflammatoire qui inquiète beaucoup les femmes en âge de procréer. Les questions sont nombreuses sur l’hérédité de cette maladie, son impact sur la grossesse et le futur enfant, et le danger des thérapeutiques utilisées. La meilleure façon de les rassurer est de travailler en collaboration étroite avec les dermatologues. Une consultation préconceptionnelle auprès d’un gynécologue-obstétricien, spécialiste des grossesses pathologiques, est fortement recommandée pour un premier contact et expliquer le suivi de la grossesse. Le psoriasis en tant que maladie n’est pas dangereux pour la grossesse, mais certains traitements seront interdits, impliquant des conseils dès que la patiente est en âge d’avoir un enfant. Le premier trimestre de la grossesse est la période la plus dangereuse. Les complications obstétricales semblent plus fréquentes quand l’atteinte est sévère.