John Libbey Eurotext

Dermato Mag

Diagnostic trichoscopique de piedra blanche Volume 4, numéro 4, Octobre - Novembre - Décembre 2016

Introduction

La piedra blanche est une mycose superficielle asymptomatique, rare en France, causée par des levures de type Trichosporon : T. ovoides, le plus fréquent, T. inkin, T. mucoides et T. asahii. On la retrouve plus fréquemment en région tropicale.

Nous rapportons un cas de piedra blanche ayant une double originalité, par son mode diagnostique et son agent étiologique, diagnostiquée par trichoscopie chez une jeune femme martiniquaise.

Observation

Une patiente âgée de 23 ans, consultait pour une « pédiculose » évoluant depuis 3 mois. À l’examen clinique, on retrouvait d’innombrables nodules blancs, millimétriques le long des cheveux et sur l’ensemble de sa longue chevelure (figure 1). Il n’y avait pas de poux. Le reste de l’examen, notamment des autres zones pileuses, était normal. La trichoscopie (figure 2) retrouvait des manchons blanchâtres circonférentiels de 0,5 mm à 1 mm de large, espacés de quelques millimètres à 1 cm de façon diffuse, sans envahissement ni destruction de la tige, évocateurs de piedra blanche. Un prélèvement mycologique était réalisé et retrouvait un Trichosporon inkin.
Un traitement local par imidazolés (shampoings et crème) était appliqué pendant 6 mois, sans succès (figure 3). Après un mois d’itraconazole per os à raison de 100 mg/j, il n’y avait plus aucune lésion clinique ni trichoscopique (figure 4).

Discussion

On observe très épisodiquement des cas de piedra blanche dans les territoires français ultra-marins, et dans les régions tropicales et sub-tropicales, alors que ce diagnostic est tout à fait exceptionnel en France hexagonale. Prédominant chez les jeunes femmes et les enfants, cette infection est favorisée par les cheveux longs, l’utilisation de crème, l’humidité, la diminution de l’exposition solaire et la mauvaise hygiène [1, 2]. Dans notre cas, la trichoscopie a permis d’évoquer facilement le diagnostic en objectivant des manchons blanchâtres engainant la tige capillaire contrairement aux lentes, éléments translucides ovoïdes maintenus à la tige capillaire par une extrémité. Cependant, l’iconographie de la piedra blanche est inexistante dans la littérature scientifique. Un seul cas dans la littérature rapporte l’utilisation de la trichoscopie dans le diagnostic de piedra mais aucune iconographie n’est présentée. L’espèce classiquement retrouvée est T. ovoïdes, nous avons ici mis en évidence T. inkin, ce qui est très inhabituel : 9 cas de piedra blanche des cheveux liés à cette espèce ont été décrits, alors que T. inkin est plus fréquemment retrouvée sur les poils pubiens. Le rasage (traitement de choix) ayant été refusé par la patiente, et l’application d’imidazolés topiques s’étant révélée inefficace, nous avons opté, avec succès, pour un traitement par itraconazole, hors AMM, compte tenu de son efficacité rapportée dans 4 cas et une seule courte série de 12 cas [3]. Il s’agit d’une alternative intéressante (cheveux longs où les soins locaux sont contraignants).

Conclusion

La piedra blanche est une infection mycosique superficielle rare. L’examen trichoscopique est rapide, non invasif et fiable et il permet un diagnostic de quasi-
certitude de cette infection mycosique rare. L’aspect trichoscopique mérite d’être diffusé dans la littérature scientifique et de formation, car il permet la différenciation immédiate de la pédiculose.

 

Liens d’intérêts : les auteurs déclarent n’avoir aucun lien d’intérêt en rapport avec l’article.

Références :

1- Zhuang K, Ran X, Dai Y, Tang J, Yang Q, Pradhan S, Ran Y. An Unusual Case of White Piedra Due to Trichosporon inkin Mimicking Trichobacteriosis. Mycopathologia. 2016. [Epub ahead of print].

2- Tambe SA, Dhurat SR, Kumar CA, Thakare P, Lade N, Jerajani H, Mathur M. Two cases of scalp white piedra caused by Trichosporon ovoides. Indian J Dermatol Venereol Leprol. 2009 ; 75 : 293-5.

3- Khandpur S, Reddy BS. Itraconazole therapy for white piedra affecting scalp hair. J Am Acad Dermatol 2002 ; 47 : 415-8.